il faut que j’aille me promener

tentative d’approfondissement du quotidien – la promenade, ou l’art d’être perdue sans se perdre dans l’entre-vallée

sérigraphies – silkscreen on paper
réalisées au Frans Masereel Centrum

il faut que j’aille me promener, 2011, 72 x 51 cm

4 exemplaires

4 exemplaires